L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE


Aujourd’hui, notre économie et notre façon de consommer suit un modèle linéaire. C’est à dire que l’on produit pour consommer et ensuite jeter. Ce système économique linéaire a des conséquences désastreuses sur notre environnement et la planète : l’épuisement des ressources naturelles, une augmentation drastique de la pollution et une accumulation des déchets. 


Le concept d’économie circulaire est une belle alternative pour réduire l’impact environnemental liée à notre consommation et permettre ainsi de limiter le gaspillage de nos ressources naturelles si précieuses. En gros, consommer moins, mais mieux.


Qu'est ce que l’économie circulaire ?

La définition de l’économie circulaire pour l'Agence nationale de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) nous dit qu’il s’agit ”d’un système économique d’échange et de production qui vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer notre impact sur l’environnement. Il s’agit de découpler la consommation des ressources de la croissance du produit intérieur brut (PIB) tout en assurant la réduction des impacts environnementaux et l’augmentation du bien-être ». 


Pour résumer, l’économie circulaire c’est repenser notre façon de produire et de consommer afin de préserver nos ressources naturelles et limiter les déchets et le gaspillage.  

L’économie circulaire expliqué aux enfants


Le terme économie circulaire peut paraître abstrait et difficile à expliquer. Alors comment en parler à nos enfants ? 


”L’économie circulaire c’est comme une boucle, un cercle. On fabrique un jouet (en faisant attention aux matières utilisées) on joue avec, et quand on ne s’en sert plus, on le donne à un autre enfant qui en a besoin, on le répare ou on le recycle. Ainsi, on évite de jeter et de gaspiller.”

 

Et à la place d’acheter un jouet dont on va se servir que 6 mois, on peut aussi le louer pour limiter la production de jouet neuf qui coûte plus de matière première.  

L'économie circulaire expliqué aux enfants

Comment fonctionne l'économie circulaire ?

L’économie circulaire englobe chaque étape du cycle de vie d’un produit. De la fabrication à la gestion des déchets. C'est un cercle vertueux qui privilégie la réutilisation et le recyclage des produits tout en respectant l'environnement dans les matières premières nécessaires à la production. 

 

L’ADEME a schématisé le principe d’économie circulaire sur trois domaines d’action et sept piliers qui s’appliquent à de très nombreux secteurs d’activités.


- Approvisionnement durable : élaboration et mise en œuvre d’une politique d’achats responsables (sélection des fournisseurs sur des critères environnementaux, accompagnement des fournisseurs dans l’amélioration de leurs pratiques etc.). 

- Eco-conception : démarche qui consiste à diminuer, dès sa phase de conception, les impacts environnementaux d’un produit ou d’un service tout au long de son cycle de vie. 

- Ecologie industrielle et territoriale : recherche de synergies éco-industrielles à l’échelle d’une zone d’activités ; les déchets d’une entreprise pouvant devenir les ressources d’une autre. 

- Economie de la fonctionnalité : forme d’économie collaborative qui privilégie l’usage à la possession et tend ainsi à vendre des services liés aux produits plutôt que les produits eux-mêmes. 

- Consommation responsable : consommation raisonnée et orientation de ses choix de produits en fonction de critères sociaux et écologiques. 

Allongement de la durée d’usage par le recours au réemploi, à la réparation et à la réutilisation.

- Recyclage : traitement et valorisation des matières contenues dans les déchets collectés.

Economie circulaire et location de jouets


La location de jouets chez Sweet Small Pea s’ancre dans une consommation responsable d’économie circulaire à l’opposé de la consommation de masse. 

Et comment ? 


Tout simplement parce que les jouets disponibles à la location ont été fabriqués de manière éco-responsable, en respectant les ressources de notre planète.Et ensuite, parce que le système de location permet de donner plusieurs vies à un jouet. Une fois qu’un enfant grandit et n’a plus besoin de jouer avec son jouet en bois, un autre enfant va pouvoir utiliser ce même jouet et ainsi de suite.  


Et lorsqu’un jouet est cassé, ou trop utilisé, pas question de le jeté. Lorsque cela est possible, on privilégie la réparation. Quand le jouet a été bien trop utilisé et ne peut être réparé, il est recyclé. Et cela est possible, parce que les jouets proposé à la location sont fabriqués à partir de matériaux recyclables.  

Les avantages de la location de jouets pour enfants

Les avantages de l’économie circulaire

Le système d’économie circulaire ne présentent que des avantages. L’intérêt principal est bien évidemment l’impact environnemental. En consommant moins, mais mieux et en recyclant nos objets du quotidien, nous diminuons significativement l’extraction des énergies non renouvelables de notre planète, et contribuons à réduire l'émission de gaz à effet de serre. 


L’avantage est également économique. Avec l’économie circulaire, de nouvelles entreprises et donc de nouveaux emplois sont créés comme pour valoriser les déchets plutôt que de les jeter. La marque Les Mini Mondes est un exemple bien concret qui propose des jouets en plastique recyclé, fabriqués en France et compostables. On adore !

Les limites de l'économie circulaire

Bien que présentant des avantages indéniables, l’économie circulaire rencontre elle aussi des limites.

Tout n'est pas recyclable


Malheureusement, les matières ne sont pas toutes recyclables. C’est le cas de certains métaux qui sont mélangés à d’autres matières afin de former un alliages qui ne peuvent pas être séparés et donc recyclés.Le cas le plus concret étant celui du smartphone où 10 des 50 métaux qui le constituent sont recyclables. 


Et quand bien même une matière est recyclable, elle ne l’est pas à l’infini. Le papier par exemple ne peut être recyclé que 3 à 6 fois avant d’être trop dégradé pour utilisation.

Répondre aux besoins 


Dans une société où prime la surconsommation et où le renouvellement des produits s’accélère, les consommateurs sont bien souvent pousser à posséder les dernières nouveautés. Et les marques tendent souvent à diriger le consommateur vers la nouveauté.Les besoins sont donc bien souvent supérieur à ce que le recyclage peut offrir.

PARTAGER CET ARTICLE



Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés